Tandis qu’aujourd’hui la majorité des entreprises sont au fait des avantages qu’elles peuvent tirer du Cloud Computing, vient le moment de se poser la question des bonnes pratiques en matière de Cloud.

Faut-il choisir le Cloud Public, évolutif et rentable en terme de coûts, faut-il se tourner vers un Cloud Privé, disposant d’une haute sécurité, parfait pour les données stratégiques, ou encore, faut-il tenter de mixer ces deux tendances, avec une combinaison d’infrastructures et de plateformes réparties entre Cloud public et privé, pour au final, obtenir ce que l’on appelle, un Cloud hybride ?

Dans cet article, nous allons étudier les atouts du Cloud Hybride et réfléchir à sa mise en situation concrète pour une entreprise.

Cloud hybride : une tendance en pleine expansion

Alors que Gartner estime que la moitié des entreprises seront équipées de Cloud Hybride en 2017, et que selon une étude d’Avanade, réalisée par le cabinet Wakefield Research, le Cloud hybride sera la priorité de 72 % des entreprises françaises en 2015, il est quasi-certain que la majorité des entreprises finiront par se tourner vers ce type d’infrastructures et de fonctionnement. Pourtant, toujours selon cette étude, aujourd’hui, 59 % des entreprises françaises n’ont ainsi pas encore de stratégie claire sur le sujet.

Cloud hybride : le meilleur des deux mondes

L’architecture informatique est donc en train de changer vers un modèle de cloud plus dynamique, où toutes les applications n’ont pas vocation à rester au sein d’un système fermé. Plus flexible et moins coûteux, le cloud public permet de réaliser des économies d’échelle.

L’entreprise à donc tout intérêt à y basculer le plus de données possibles. A charge ensuite pour la DSI de s’assurer que les données en question ne sont pas des données critiques. Ainsi, généralement, le CRM de l’entreprise est géré sur un Cloud public.

D’un autre coté, le cloud privé fait appel à des infrastructures disposant d’environnements applicatifs dédiés à une entité précise. Le client dispose alors d’une garantie d’étanchéité et peut être assuré de la sécurité des opérations et de la sauvegarde des données utilisateurs.

Mais l’idéal, c’est encore le Cloud hybride, c’est à dire, l’utilisation d’une infrastructure dans laquelle certaines ressources informatiques sont fournies en tant que services de Cloud Public et d’autres en tant que services de Cloud privé.

Les ressources concernées (applications, calculs, stockage et mise en réseau) sont ainsi fournies à la demande et le paiement est fonction de l’utilisation. Ce type d’infrastructures permet d’adapter le type de charge de travail ou de données en fonction des besoins, offre davantage de flexibilité et maximise les opportunités de l’entreprise.

Les avantages du Cloud Hybride

Parmi les avantages du Cloud Hybride, on peut ainsi citer :

  • La flexibilité : Le Cloud Hybride permet de faire face en toute souplesse aux nouveaux besoins de vos activités et de fournir les ressources à la demande. On parle même d’extensibilité puisque l’utilisation du Cloud Public permet d’augmenter considérablement la capacité d’extension de l’infrastructure
  • La maîtrise budgétaire et réduction des coûts : Le Cloud Hybride permet de réaliser des économies d’échelles peuvent être réalisées grâce aux ressources utilisées en mode Cloud Public. De plus, d’une manière générale, le modèle du Cloud offre une redevance à l’usage des éléments tant matériels et logiciels que de la maintenance.
  • La sécurité : Grâce aux services de Cloud Privé, le Cloud hybride dispose d’une parfaite sécurité pour tout ce qui concerne les données sensibles, et permet de satisfaire aux exigences légales en matière de stockage des données lorsque nécessaire.

Ainsi, nous venons de passer en revue les avantages non seulement du Cloud Public et du Cloud Privé, mais surtout, de la combinaison de ces deux infrastructures, dans ce qu’on appelle un Cloud Hybride.

L’entreprise dispose alors des atouts de ces deux types de ressources informatiques, flexibilité, extensibilité et réduction des coûts, mais aussi, capacité de sécuriser les données sensibles ou le stockage de certaines données. C’est pourquoi, le Cloud Hybride devrait être dès 2017 la solution choisie par une entreprise sur deux, selon une étude Gartner.

Ivision est spécialisée dans la fourniture de tels types d’infrastructures. Si ces solutions vous intéressent, n’hésitez pas à nous contacter

Dernière mise à jour le 25 décembre 2018