Pour les sites e-commerce, la période des soldes est une période de tension. En effet c’est à ce moment que les performances du site de l’entreprise vont être mesurées. En période de soldes il faut s’attendre à des pics de visite et a des pics d’activités de la part des internautes, qui seront d’autant plus pressés et d’autant plus exigeants que les offres proposées par le site sont alléchantes et pour une durée limitée.

Mais que se passe-t-il si à cette période critique, le site ou l’application connaît des lenteurs ? On peut être certain d’avoir une répercussion sur les ventes et sur le chiffre d’affaires. Du moment que la machine tient et que l’on ne connaît pas des périodes d’indisponibilité… Ce qui serait une véritable catastrophe pour la performance du site.

Dans cet article, nous faisons un point sur les pressions qui pèsent sur les sites ecommerce pendant la période des soldes, et sur les moyens de mesurer l’efficacité de son infrastructure avec la mise en place de tests de montées en charge.

Les enjeux des périodes de solde pour les sites ecommerce

D’après la Fédération du e-commerce et de la vente à distance,

  • près de 28 millions de consommateurs français ont utilisé internet pour leurs soldes d’hiver en 2018,
  • le budget moyen des consommateurs français a été de 216 euros.
  • les soldes en ligne se font de plus en plus sur smartphone et tablette

Ecommerce, pendant les soldes d”hiver, soignez votre image et vos performances ! Des éléments indispensables pour assurer le succès de votre site et provoquer l’achat chez vos visiteurs :

Prévoir la montée en charge

Ecommerce, comment faire pour assurer en période de soldes ? La réponse est simple : il faut savoir bien se préparer en anticipant sur les montées en charge et en s’assurant que son infrastructure est capable de les surmonter.

Estimer le nombre de visiteurs

La première étape, c’est bien entendu d’estimer le nombre potentiel d’utilisateurs que la plateforme aura à supporter. Pour cela, on peut se baser sur les périodes de pic de visites précédentes, sur les évolutions des ventes d’achat en ligne dans le domaine concerné, ou encore sur les objectifs de vente.

Définir des scénarios et des parcours d’achat

Estimer le nombre des utilisateurs de suffit pas. Pour définir des points de rupture ou des goulets d’étranglement, il est aussi important de déterminer la liste des actions qui seront effectuées par les visiteurs, et d’en tirer des scénarios types, qu’il s’agisse de visites ou d’actions spécifiques effectués sur la plate-forme, le site web ou l’application ecommerce.

Définir des objectifs de performance

Les objectifs de performance, ce sont des critères qui permettent d’évaluer, idéalement de façon quantitative, que la plateforme fonctionne de façon optimale avec les meilleurs performances possibles pour garantir la satisfaction des utilisateurs.

Ainsi, quelques exemples d’objectifs de performance :

  • accès permanent au site web ou à l’application
  • accès immédiat au site ou à l’application
  • temps de chargement des pages rapides (définir un temps de chargement optimal)
  • définir des temps d’affichage adaptés à chaque plateforme (ordinateur, tablette, mobile…)

Mettre en place des tests de montée en charge

Un test de montée en charge est une procédure qui permet d’identifier si le site est capable de répondre aux objectifs, ainsi que les limites des performances du site. Lors du test de montée en charge, on vérifie ainsi le comportement de votre architecture lorsque plusieurs milliers, voire plusieurs centaines de milliers de connexions simultanées doivent être traitées en quelques secondes.

Voici un exemple de procédure de test de montée en charge :

  • injection d’utilisateurs virtuels sur la plateforme
  • les utilisateurs exécutent des scénarios de visite et d’achats pré-définis
  • augmentation du nombre de visiteurs virtuels dans des temps limités (par exemple, 30 minutes)
  • monitoring des différentes phases (augmentation du trafic, charge maximale, diminution du trafic)
  • monitoring des réactions de la plateforme (critères de performances et temps de chargement)

Le test de montée en charge permet donc de répondre à un certain nombre de questions :

  • A partir de quel nombre d’utilisateurs assiste-t-on à des baisses de performances ou à des ralentissements ?
  • Quel est le nombre d’utilisateurs maximal toléré par le site ?
  • Combien de serveurs sont nécessaires pour le fonctionnement de votre architecture ?
  • Quelle doit être la puissance de vos processeurs ?
  • De combien de mémoire votre infrastructure doit-elle disposer ?
  • Quel doit être la taille de l’espace disque ?
  • Quelle doit être la taille de la bande passante ?

Et vous, qu’avez-vous fait pour assurer les performances de votre site ecommerce pendant les soldes ? N’hésitez pas à nous communiquer vos retours dans les commentaires !