Depuis près de 30 ans, il existe une prise de conscience de plus en plus importante des citoyens, des gouvernements et des entreprises concernant l’écologie, les impacts environnementaux et le réchauffement climatique. Selon le dernier rapport en date publié par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) en 2014 (prochain rapport à venir en 2021 – 2022), la transition numérique telle qu’elle est actuellement mise en œuvre participe malheureusement au dérèglement du climat.

Tandis que les entreprises ont de plus en plus recours aux services informatiques pour leur fonctionnement et traitent toujours plus de données numériques, le défi est désormais de continuer à promouvoir l’innovation et la création de valeur via les systèmes d’information, tout en tenant compte des impacts énergétiques et environnementaux de ces systèmes.

De ces enjeux et de cette prise de conscience découlent les notions de Green IT et de SI éco-responsable, que nous allons présenter dans cet article.

Quand les entreprises se mettent au Green IT

Au fur et à mesure que les impacts environnementaux, sociaux, sociétaux et économiques directs et indirects des activités SI et télécoms ont été intégrés au fonctionnement et à la performance des entreprises, différents concepts correspondant au Green IT se sont développés : le Green IT 1.0, le Green IT 1.5 et le Green IT 2.0.

Green IT 1.0

Le Green IT 1.0 se mène à l’échelle du système d’information et correspond à la notion de conception numérique responsable.
Il s’agit de prendre en considération la performance environnementale et sociale dès l’étape de conception d’un projet, d’un produit ou d’un service numérique.

Green IT 1.5

Le Green IT 1.5 correspond à la notion de Système d’Information Développement Durable (SIDD). Il s’agit pour les entreprises ou organisations de concevoir leur outils numériques et leur Système d’Information de façon à améliorer sans cesse la réduction de l’empreinte écologique, économique et sociale dans l’entreprise. (exemple : évaluation de la performance Développement Durable des fournisseurs dans le cadre des achats responsables)

Green IT 2.0

Le Green IT 2.0 consiste dans une démarche d’amélioration continue visant à réduire l’empreinte économique, écologique et sociale d’un produit ou d’un service grâce au numérique. Cette démarche s’intéresse surtout à la réduction des impacts « métier » grâce au TIC. On peut prendre l’exemple d’une fonctionnalité d’éco conduite qui serait ajoutée dans le GPS livré avec une voiture. On parle aussi d’IT for Green.

Le Green IT et ses enjeux pour l’entreprise

La sensibilisation des entreprises, des bénéfices pour tous

En 2016, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) a publié un Livre blanc sur la consommation énergétique des équipements informatique en milieu professionnel. Cette étude a démontré que 80% des organisations participantes ignoraient la part de consommation électrique de l’informatique.

Étant donné le rôle clé joué par les entreprises dans l’évolution des modes de production et de consommation, l’ADEME a publié plusieurs recommandations pour inciter les entreprises à réduire l’empreinte écologique du numérique et participer à l’accélération de la transition.

Les avantages d’une démarche écoresponsable

Appliquer une démarche Green IT en entreprise correspondant à l’évolution de notre société de consommation, qui s’oriente de manière croissante vers le respect de l’environnement.

L’engagement et l’adoption de comportements écoresponsables peuvent être bénéfiques pour l’entreprise, indépendamment de son secteur d’activité, de sa taille ou de sa localisation.

En effet, adopter une politique écoresponsable apporte les avantages suivants :

  • Amélioration de la compétitivité de l’entreprise grâce aux diminutions de ses dépenses :
    • Optimisation du recours aux matières premières
    • Optimisation des dépenses d’énergies dont les prix ne cessent de grimper
  • Amélioration de la qualité de vie au travail des collaborateurs
  • Renforcement positif de l’image de l’entreprise, de sa marque employeur et de ses valeurs.

Enfin et contrairement aux idées reçues, adopter un comportement écoresponsable de manière globale n’impose pas de réorganiser totalement l’entreprise. L’écoresponsabilité en entreprise peut tout à fait s’instaurer progressivement en débutant par de petites actions pour commencer et en augmentant leur nombre et leur importance au fur et à mesure.

À l’heure où la politique de Responsabilité Sociale et Environnementale est devenue obligatoire pour une partie des entreprises, le Green IT et la mise en place d’un SI écoresponsable sont les moyens de répondre à des attentes et des besoins réels, à la fois des employés, mais aussi, des clients et partenaires.

Du Green IT au SI écoresponsable

Le green IT est le premier niveau d’une démarche de SI écoresponsable.

Les démarches SI écoresponsables ont des conséquences importantes sur les processus de l’entreprise et se déclinent sous forme de programmes portant sur les aspects suivants :

  • réduction des déchets informatiques
  • optimisation du recyclage
  • politique d’impression responsable
  • rationalisation du parc informatique
  • démarche d’achats IT éco-responsables
  • démarche d’éco-conception logicielle
  • réalisation d’économies d’énergie
  • Accompagnement au changement visant à faire évoluer les comportements collectifs et individuels, dans et hors de l’entreprise.

Il s’agit donc d’une démarche qui touche à la fois les domaines de la gouvernance informatique, les usages des utilisateurs du système d’information, les achats IT, les développements informatiques et les matériels et infrastructures.

Le tout participe de manière manifeste à une réduction globale des coûts et des budgets, du fait des changements de comportements et de la rationalisation de la consommation de matières premières et d’énergie.

SI éco-responsable : comment mettre en place une démarche raisonnée

Le guide “Systèmes d’information éco-responsables : L’usage des TIC au service de l’entreprise durable” rédigé par le Cigref (et datant de 2009) est toujours d’actualité pour assister les entreprises et leur permettre de disposer d’éléments concrets concernant la mise en place d’un SI éco-responsable.

En effet, outre une présentation du concept et de la démarche, le guide présente une checklist de mise en place d’un SI éco-responsable abordant les éléments suivants :

  • Évaluation du degré de maturité éco-responsable du SI et état des lieux
  • Mise en place d’une gouvernance, avec définition des rôles et des responsabilités
  • Définition d’un plan d’action, de façon à inscrire la fonction SI dans la démarche éco-responsable, mais aussi, à assister les services métiers dans cette même démarche
  • Suivi des progrès et ajustement de la démarche

N’hésitez pas à télécharger le guide du Cigref en cliquant sur le lien suivant : https://www.cigref.fr/cigref_publications/RapportsContainer/Parus2009/Systemes_d_information_eco-responsables_CIGREF_2009.pdf