Le système d’information d’une entreprise est composé par un ensemble de ressources (matérielles, logicielles, données etc.) permettant de gérer, classifier, traiter et diffuser toutes les informations de l’entreprise. Ce système est aujourd’hui généralement construit sur la base d’un ERP ou d’applications spécifiques permettant de gérer la relation client, la chaîne logistique ou encore les ressources humaines.

Mais les solutions génériques ne conviennent pas à toutes les entreprises. Certaines spécificités du secteur, de la structure, ou des processus utilisés, sont difficiles voire impossibles à concilier avec une application prête à l’emploi….

Parfois, c’est le besoin de faire communiquer des applications, à priori non prévues pour fonctionner ensemble, qui va motiver un développement. D’autres fois, c’est le besoin de coller véritablement au fonctionnement de l’entreprise qui déclenche le développement d’une application métier.

Dans tous les cas, ces développements sur mesure nécessitent un accompagnement et une gestion de projet exemplaire afin d‘être menés à terme.

 

Étude et modélisation des besoins

L’étude des besoins est une étape particulièrement importante car il s’agit de créer une application qui réponde au objectifs de l’entreprise tout en s’adaptant aux profils des utilisateurs finaux et au contexte d’utilisation.

Généralement il est conseillé d’impliquer le plus possible les utilisateurs dans la conception et la modélisation de l’application. Ils sont en effet les mieux placés pour repérer des incohérences entre plusieurs tâches, des répétitions inutiles ou un défaut d’ergonomie.

Cette étude des besoins doit donc être idéalement pilotée par l’assistance à maîtrise d’ouvrage et formalisée dans un cahier des charges. Toutes les interfaces doivent être modélisées à l’avance pour permettre les premières discussions et les meilleurs choix. Il est important de bien identifier la variété des rôles des utilisateurs de l’entreprise, les processus de l’entreprise, la localisation des différentes données et les interactions actuelles ou futures entre ces données. Le but est d’obtenir un modèle de données fini et vérifié.

 

Choix et développement de la solution technique

Puis vient l’étape du choix et du développement de la solution technique. L’idéal est que votre prestataire soit capable de vous proposer la solution la plus proche de vos besoins, et non la dernière technologie à la mode ou celle qu’il maîtrise le mieux.

A la fin du développement, une étape de tests doit être effectuée afin de procéder aux dernier ajustements et de préparer au mieux l’intégration avec le système existant.

 

Intégration, formation et maintenance

Enfin vient l’étape de l’intégration de la nouvelle application métier. Au delà des considérations techniques, les principaux problèmes viennent généralement d’un manque d’adhésion à la nouvelle application ou des efforts d’adaptation que doivent effectuer les utilisateurs. Malgré tout, dans le cadre d’une application métier développée sur mesure, ces problématiques seront bien évidemment beaucoup moins importantes que dans le cadre d’applications génériques.

L’idéal est donc d’avoir effectivement intégré les utilisateurs en amont, avant le projet, pendant la conception et pendant les tests, et de communiquer largement sur les fonctionnalités de l’application et sur ses avantages. Il est important de prévoir un temps d’adaptation et de vrais périodes de formations, pour permettre une migration des habitudes en douceur. Enfin, en cas de problème d’utilisation ou de d’incident, le support technique devra être réactif afin de minimiser les mécontentements.

 

Vous souhaitez développer votre propre application métier ? N’hésitez pas à faire appel à nos services d’ingénierie applicative !