Depuis plusieurs années, les tarifs Européens d’hébergement en data center seraient assez constants voire même en légère augmentation, avec une la location qui augmente de 3% à 5% par an, avec une tension accrue notamment sur le marché de la région parisienne.

Il devient ainsi de plus en plus en important pour les entreprise de mieux maîtriser leurs coûts d’hébergement informatique, et pour cela, d’anticiper suffisamment sur les besoins et les évolutions à venir, une des erreurs les plus courante étant d’attendre le tout dernier moment pour rechercher une solution et des partenaires, avec le risque évident de se tromper ou de faire le mauvais choix.

 

Saturation des serveurs, augmentations des coûts : comment trouver une solution ?

Bien souvent, la meilleure solution dans ce domaine consiste à confier la gestion de ses flux de données à un partenaire externe, autrement dit, à envisager une externalisation de son système d’information ou d’une partie de son système.

La question de l’externalisation se pose donc généralement suite à une panne technique ou à un manque d’espace d’hébergement. Ce ne sont pas toujours les conditions idéales pour étudier sereinement les différentes options possibles et trouver la solution optimale. Car une décision trop vite prise peut conduire à des erreurs.

Cela dit, dans la plupart des cas, la décision se fait d’abord sur les prix. Quels sont les différents coûts à intégrer ?

 

Tenir compte des coûts cachés

Pour comparer des choses comparables, il faut déjà avoir une bonne idée des coûts que représente l’informatique dans l’entreprise. Et c’est là que les choses se compliquent ! Souvent, les postes de dépenses sont disséminés :

  • certains dans l’immobilier
  • d’autres dans les frais généraux (électricité notamment)
  • d’autres dans des contrats de maintenance globale englobant d’autres prestations
  • d’autres en ressources humaines

 

Tenir compte des coûts à venir

Ensuite, il faut pouvoir comparer les différents éléments au-delà de leur configuration actuelle.

En effet, un bon hébergement doit pouvoir évoluer en fonction des avancées technologiques et des besoins de l’entreprise. Il ne s’agit donc pas seulement de le construire, mais aussi de le faire vivre, de le faire évoluer, et de l’optimiser en permanence !

 

Les atouts financiers de l’externalisation

Dans cette configuration, l’externalisation présente de nombreux atouts : elle permet de

  • limiter les dépenses cachées et les coûts imprévus
  • de gagner en flexibilité, notamment quand l’entreprise fait appel à un data center mutualisé
  • de faire des économies sur les postes électricité, telecom et IP : les spécialistes de la colocation de data centers hébergent les cœurs de réseaux de plusieurs opérateurs, ce qui facilite l’accès des entreprises clientes à un large éventail de fournisseurs et leur permet de négocier des tarifs compétitifs pour une performance optimale.
  • de bénéficier des conseils d’experts dans leur domaine, motivés et formés parce que leur mission constitue le cœur de métier de l’entreprise qui les emploie.
  • de bénéficier de prestations flexibles (notamment si le contrat de prestation a été rédigé en ce sens) qui s’adaptent aux fluctuations de l’activité et évitent les contractions de personnel en période de crise.
  • de laisser chacun se concentrer sur son cœur de métier, là où il est le plus performant.

 

Ainsi, l’informatique est un des domaines dans lesquels l’externalisation peut avoir de grands avantages, tant financier qu’en terme de performance, de sécurité, de compétences et d’expertise. Externaliser son système d’information permet à n’importe quelle structure d’accéder à une architecture informatique toute aussi performante que celle des grandes entreprises.

Elle permet également de disposer d’une informatique fiable, disponible et supervisée. Elle permet de diminuer les coûts d’infrastructure en les mutualisant. Elle supprime les coûts cachés, donnant la possibilité d’allouer de nouvelles ressources au développement et à l’innovation.

Mais pour que tout ceci se passe sans encombre, encore faut-il faire le choix du bon partenaire ! Chez Ivision, nous vous proposons infogérance et externalisation à la carte, avec des modalités qui s’adaptent aux besoins de votre structure. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos différentes sections dédiées, ou à nous écrire via la page contact !