Qu’on se le dise ! Le Cloud Computing, appelé également “informatique dans les nuages” est l’avenir des stratégies informatiques de la majorité des entreprises. Il n’est désormais plus possible de dire que le Cloud est une tendance méconnue, car elle est aujourd’hui à la une de toutes les presses informatique.

On parle bien entendu de ses avantages, qui sont multiples, tant sur le plan économique que sur le plan technique et de la flexibilité. On parle aussi de ses freins, notamment en matière de sécurité informatique ou de dépendance vis-à-vis du prestataire.

Mais le Cloud, c’est peut-être avant toute une opportunité pour les PME d’obtenir une compétitivité bien supérieure à ce qu’elles pourraient espérer au vu de leurs budgets informatiques. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les innovations et les changements apportés par le Cloud lorsqu’on est une PME.

Le Cloud apporteur d’avantages

Le Cloud a fait ses preuves en matière d’avantages pour les entreprises. On sait en effet que ce type de solution renforce la compétitivité, apporte des gains financiers et permet de gagner du temps.

  • Le Cloud permet de limiter les investissements en matériel informatique et en achat de licences logicielles
  • Il permet d’étaler les dépenses dans le temps avec une consommation et une facturation à la demande
  • Les dépenses liées au Cloud constituent une charge immédiatement déductible du résultat de l’entreprise, avec un avantage fiscal immédiat
  • Le matériel, hébergé par le prestataire informatique, est mutualisé et rationalisé. Les coûts sont diminués, de même que les coûts de fonctionnement (consommation d’énergie).
    les données, hébergées également par le prestataire informatique, dans des Data centers professionnels, sont hypers sécurisées, mieux qu’elles ne pourraient l’être localement au sein de l’entreprise

Ces avantages sont maintenant de mieux en mieux connus par les entreprises. En France, une récente enquête de Markess rendue publique lors de la Cloud Week de juillet 2015 annonce que le marché du Cloud n’est plus négligeable et représenterait désormais près de 5 milliards d’euros avec une progression de plus de 19,5 % par rapport à 2014.

Le Cloud accélérateur de croissance

Plus étonnant, une enquête menée par un cabinet d’études hollandais pour le bénéfice de l’éditeur de logiciels Exact et l’opérateur de télécommunications KPN, et réalisée auprès de 3 000 PME dans six pays occidentaux (dont la France), a constaté que les PME ayant adoptées des solutions en mode Cloud auraient enregistré une croissance supérieure de 10 % en moyenne par rapport à celles ayant conservé des solutions de gestion traditionnelles.

Ainsi, les changements apportés par le Cloud permettraient :

  • une prise de décision en tout lieu et en toute heure grâce à l’accès distant aux informations,
  • une amélioration de la capacité de travail collaboratif, avec des tâches exécutées plus rapidement,
  • un accès plus facile aux informations.

Cette étude apporte également un nouveau regard sur les avantages et sur les réticences habituelles liés au Cloud. En effet, lorsque l’on constate les raisons pour ces entreprises de choisir ce type de solution, elles placent en premier, sans surprise, les avantages en termes de coût, mais également, de façon plus surprenante, les avantages en termes de sécurité telle que nous les avons évoqués précédemment. Ceci laisse à réfléchir, puisque jusqu’à présent, cette problématique de la sécurité était généralement mal comprise par les entreprises et constituait l’un des principaux freins à l’adoption du Cloud.

Ainsi, entre modèle technologique, nouveau modèle d’organisation et nouveau business modèle, le Cloud est désormais en passe de séduire toutes les entreprises, et en particulier les PME, qui peuvent désormais disposer d’infrastructures informatiques tout aussi efficaces, pointues et sécurisées que celles des grandes entreprises, et qui, grâce à une consommation à la demande, peuvent se permettre une plus grande souplesse et une plus grande flexibilité quant à la gestion et à l’évolution de leur système d’information.

Pour conclure, toujours selon cette étude réalisée par ce cabinet hollandais, 59 % des PME interrogées pensent que le Cloud aura un fort impact sur leur environnement concurrentiel au cours des trois prochaines années. Autrement dit, cette technologie devrait très prochainement s’imposer, d’autant que les entreprises souhaitent de plus en plus se consacrer à leur cœur de métier et n’hésitent plus, pour gagner en agilité et optimiser leur coût, à se lancer dans des projets d’externalisation vers le Cloud. C’est ce qu’on constate l’enquête Markess citée précédemment, puisque 53 % des entreprises interrogées confirment souhaiter allouer davantage de budgets à l’externalisation dans le Cloud.

Et vous ?

Pour en savoir plus, contactez-nous dès maintenant !

Dernière mise à jour le 25 décembre 2018