Depuis l’avènement de l’informatisation, et en particulier, depuis l’avènement du web, les échanges de données se sont démultipliés. A tel point que selon Eric Smidt, alors CEO de Google, déclarait que nous produisions tous les deux jours autant de données que l’ensemble des données produites depuis l’histoire de l’humanité jusqu’en 2003.

La comparaison est impressionnante, pourtant, cette multitude de données de nous brassons aujourd’hui nous étonne de moins en moins. Désormais, un des grands enjeux de l’avenir, c’est le stockage de ces données.

Généralement, les données sont conservées sur des serveurs. Pour des stockages importants, entreprises ou universités, ces serveurs sont regroupés dans des centres de données ou Datacenter. Ces bâtiments, qui sont définis par une surface, un nombre de serveur et une consommation au mètre carré, représentent un enjeux considérable pour la gestion des données, leur sécurité, et pour le coût de cette gestion.

Nous allons aborder dans cet article la problématique des Datacenter français, leurs implantations, leur fonctionnement, leurs enjeux et les défis à relever pour l’avenir.

 

Un Datacenter, qu’est-ce que c’est ?

Un Datacenter, c’est donc un ensemble de serveurs, destinés à gérer des données et des applications, disposés sur des étagères appelées “baies de stockage”.

Parce qu’ils sont réunis dans un même bâtiment, ces serveurs peuvent disposer d’un certain nombre d’équipements dédiés à leur bon fonctionnement, en premier lieu, une climatisation qui permet de refroidir les machines afin de palier à la surchauffe, mais également, des mécanismes de redondance des équipements, pour palier à des pertes éventuelles de données ou à des arrêt de fonctionnement des machines.

De plus, ces serveurs bénéficient de mesures de sécurités poussées, qu’il s’agisse de sécurité contre les malveillances, contre les pannes matérielles, les incendies ou encore catastrophe naturelles.

Enfin, ces serveurs bénéficient d’experts dédiés chargés de leur entretien et de leur maintenance. Un datacenter, c’est donc aujourd’hui l’un des moyens, si ce n’est le moyen le plus sûr, pour héberger ses données.

 

Un secteur qui ne connaît pas la crise

Étrangement, les Datacenterssemblent aujourd’hui n’être que peu impactés par la crise, et continuent de bénéficier d’un taux d’investissement importants, avec un taux d’investissement mondial égal à 22% selon l’étude Datacenter Dynamics 2012.

En France, 135 Datacenters sont recensés, et de nombreux nouveaux Datacenters seraient également en projet.

Même si au niveau mondial, l’attractivité de la France à légèrement baissée en terme de localisation de serveur, notamment du au point des taxes sur les entreprises, à la main d’œuvre ou encore au coût de l’énergie, les entreprises françaises et les établissements publics continuent d’avoir une préférence pour un hébergement de leurs données en France. Et la tendance ne devrait pas faiblir, au regard des récentes actualités dans le domaine de la protection des données.

 

Pourquoi choisir un Datacenter en France

 

La législation europérenne

Plusieurs raisons peuvent orienter une entreprise vers le choix d’un Datacenter français. La toute première, est celle du respect de la législation européenne, qui interdit les transferts des données personnelles en dehors de l’Union Européenne. Dans ce cadre, il est important de vérifier auprès de son hébergeur que les données restent dans l’enceinte de l’Europe, même dans le cadre des sauvegardes ou de l’hébergement en Cloud Computing.

 

Le patriot act américain

Une deuxième raison, qui a fait récemment la une de l’actualité et qui concerne en particulier les données hébergés par des organismes Américains, est la protection vis à vis de toute tentative d’investigation dans les bases de données par les autorités américaines sous couvert des lois anti-terroristes du Patriot Act.

Attention, si nous mentionnons le terme d’organismes américain, c’est bien parce que des données, hébergées dans un Datacenter situé en France, mais appartenant à un organisme tel que Amazon ou Google, reste sous le coup de la justice américaine.

A l’inverse, si une société d’hébergement française possède un datacenter aux USA, les données stockées sur le continent américain sont également soumise au Patriot Act.

Au final, il importe donc de connaître précisément le lieu de stockage des données et le lieu du siège social de l’organisme si l’on veut se prémunir de toute intrusion par les services secrets américains.

 

La préférence nationale et la proximité

Le marché des datacenter en france

D’autres raisons peuvent influencer le choix de la localisation de ses données. En effet, un Datacenter fait partie d’un éco-système incluant différents acteurs et partenaires et participant à une économie numérique régionale et nationale.

Choisir un Datacenter français, c’est donner la préférence à ce tissu économique et privilégier avec ses partenaires IT des relations de proximités.

 

Choisir son Datacenter

Ainsi, il existe aujourd’hui de nombreuses raisons, autres que techniques ou économiques pour choisir un Datacenter en France. Mais parce qu’il s’agit avant de technologies; il importe également de sélectionner parmi les Data Center Français ceux qui se révéleront les plus fiables et les plus importants.

Voici quelques principaux critères de choix parmi les plus importants :

  • – un prestataire totalement transparent sur la localisation de ses serveurs
  • – des garanties de sécurité concernant le mode de transmission des données et leur cryptage
  • – un environnement concurrentiel qui justifie que le Datacenter poursuive ses efforts pour se maintenir à un haut niveau technologique
  • – un approvisionnement en énergie par un fournisseur d’énergie de référence
  • – une sécurité optimale avec contrôle d’accès, permanence sur place, mesures anti-incendies etc.
  • – Des garanties de disponibilité correspondant à votre besoin
  • – une stabilité et une puissance financière garantissant la possibilité d’investissement importants pour s’adapter aux évolutions des équipements

 

Zoom sur Equinix : le plus grand datacenter de France

La société Equinix a ouvert, été 2012, ce qui est aujourd’hui le plus grand Data Center de France. Situé à Saint-Denis, près du Stade de France, dans un ancien centre mécanisé des Messageries parisiennes, le bâtiment recèle près de 13 000m2. La particularité de ce Data Center ? Il est également relié par fibre noire à un second Data Center, de 11 000m2, et situé à 10km de là.

Grâce à la vitesse de transfert obtenue entre les deux bâtiments, les données transitent ainsi comme s’il s’agissait d’un seul et unique Data Centre, tout en offrant une possibilité de redondance des données et donc de sécurité accrue.

 

Ainsi, le marché des datacenter en France est un marché important et en pleine croissance. Alors que près de 80% des entreprises françaises hébergent encore leurs données en interne, et que de nombreuses raisons poussent ces entreprises à préférer des partenaires et un hébergement des données en France, cet engouement ne semble pas près de s’arrêter.

Une fois les problématiques réglementaires prises en compte, il importe de sélectionner soigneusement son Datacenter sur la base de critères objectifs de sécurité et de garanties de disponibilité et de restauration des données. Pour vous guider dans votre choix, Ivision vous propose l’hébergement et le monitoring de vos données dans des environnements hautes disponibilités avec des garanties de sécurités optimales. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre rubrique Hébergement haute disponibilité.