Qu’est-ce qu’un malware ?

 Un logiciel malveillant ou malware, est un programme développé dans le but de nuire à un système informatique. De nos jours, le terme « virus » est souvent employé, à tort, pour désigner toutes sortes de logiciels malveillants. Or les malwares englobent plus généralement les virus, les trojans, les Trojan horse, ainsi que d’autres menaces. Ils sont généralement installés dans le système à l’insu de l’utilisateur en exploitant des vulnérabilités du système.

 Ces logiciels malveillants sont utilisés dans la majorité des cas pour initier des activités illégales mais lucratives pour les pirates. Ils peuvent avoir pour but de voler des informations personnelles, comme les identifiants de connexion et les données bancaires, ou ils peuvent tenter de crypter des fichiers importants et demander à l’utilisateur une rançon. Certains sont eux sont destinés uniquement à l’affichage de contenus publicitaires et les pirates récoltent de l’argent par le moyen du paiement au clic. La totalité de ces malwares inclus des mesures permettant de bloquer les logiciels de sécurité. 

En 2016, il y avait 4 milliards de codes malveillants recensés. Et plus de 74 000 nouvelles versions apparaissent chaque jour !

 

Les méthodes d’infiltrations

 Les malwares peuvent se propager à l’aide de différentes techniques mais voici les plus répandues :

. Sites web illégaux ou sites connus mais infectés. Vous pouvez être infecté après une simple visite sur un site de jeu, de téléchargement, ou même un site légitime qui a été compromis par des pirates.

. Pièces jointes attachées aux courriels. Des courriels mensongers incite les utilisateurs pas assez prudents à cliquer sur la pièce jointe qui se révèle être piégée. C’est la technique de propagation phare du moment car les gens ne prennent pas le temps de vérifier l’authenticité des courriels qu’ils reçoivent.

. Publicité malveillante. Des liens et annonces peuvent se déguiser pour prendre la forme de mises à jour logicielles, de sondages ou de bons de réduction. Dès le premier clic sur la publicité le malware s’introduit dans le système et cause des activités indésirables.

 

Les symptômes

 L’un des signes les plus courants est la présence de fausses notifications de sécurité et des messages d’avertissement mensongers. Dans ce cas vous avez à faire à un rogue anti-spyware. Ils amènent les utilisateurs à penser qu’ils ont à faire à un utilitaire de sécurité digne de confiance qui les avertis de la présence de virus, vous invitant à télécharger et exécuter un logiciel.

 Si vous avez des messages demandant une rançon ou une amende pour activité illégale sur Internet vous avez à faire à un ransomware. Certains d’entre eux chiffreront vos fichiers avant de vous demander une somme en échange de la clé de déchiffrement.

 Si vous subissez des redirections du navigateur Internet ou l’apparition de pop-up c’est que vous avez à faire à un adware ou un browser hijacker. Ils affichent un grand nombre de publicité et dès que l’utilisateur clique sur une d’entre elles l’utilisateur est redirigé vers des sites sponsorisés qui engendre de l’argent au profit du pirate.

 Comme toutes ces menaces peuvent utiliser une énorme quantité de ressources de la machine, des lenteurs et des problèmes d’instabilité peuvent aussi être constatés. Mais ces symptômes communs à la majeure partie des malwares ne permettent pas de les identifier aisément. On peut dans ce cas-là être à la merci d’un trojan horse, d’un keylogger, d’un rogue anti-spyware, d’un ransomware ou encore un browser hijacker).

 

Que faire ?

 Gardez à l’esprit qu’un malware une fois dans un système peut inhiber les programmes de sécurité et vous empêcher de les éliminer. Aussi un malware est une porte d’entrée à d’autres malwares qui peuvent être sensiblement plus agressifs.

 Ivision vous recommande de contacter immédiatement son équipe afin d’identifier et désinfecter au plus tôt votre système. Si vous ignorez ces symptômes vous rencontrerez des problèmes plus sérieux comme le vol d’identité, le vol de données bancaires ou la perte de l’ensemble des documents partagés de votre entreprise.